PRÉSENTATION

Je travaille sur des films qui sont comme des contes sur notre monde actuel, des films étalant des récits réels et fictifs sur les échanges et rapports que peuvent entretenir des hommes avec une terre.

 

Les sujets abordés dans ces films se rattachent à des histoires qui ont construits l’identité d’un territoire, d’un paysage, aux récits qui vont le creuser, le sculpter. Que cela soit les chutes de météorites qui ont construit le caractère des habitants d’une ville, ou la ferronnerie qui va redonner un sens pour vivre une région, un village dans Les renards de Varzy. Le film Sylene Stenopyla, relate des rites païens se liant à la renaissance d’une plante préhistorique pour célébrer un lac. Enfin dans là où dansent les roches, un groupe d’individus apprennent à courir plus vite que les roches roulant dans les versants de montagne.  

 

Chacun des films sont à considérer comme des lieux que Je bâtis en amoncelant des récits. Dans ces territoires imaginaires, je tente d’échapper au temps, à une époque. Les lieux deviennent des formes d’hétérotopies et les personnages peuvent alors développer leur propre histoire. Comme dans les renards de Varzy, où le groupe de ferronniers se prépare à vivre dans un futur imaginaire. Dans Globe en feu où les habitants d’une ville tentent de réinventer une fête pour célébrer l’origine de la ville.

 

J’explore d’anciennes histoires autour d’un territoire, à travers des archives, des rencontres pour ensuite les confronter à des faits actuels. Ces anciennes histoires sont souvent oubliées mais le peu qu’il en reste aujourd’hui forment néanmoins une mémoire collective du territoire dans lequel je me rends pour réaliser le film. Entre ce qui a été délaissé, ce qui survit encore dans un imaginaire, et des faits actuels touchant ces lieux, je tente de reconstruire des récits.

 

L’intention dans ces films est de reformuler des récits passés en les mêlant avec une actualité afin de réinventer de nouveaux possibles. Je cherche à reformuler d’anciennes histoires existantes pour réinterroger et donner un sens à un monde se dégradant sous le joug de crises environnementales, et économiques.